ÉNERGIES : HYDROGÈNE VERT, ÉNERGIES RENOUVELABLES, GAZ NATUREL, EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE,…

Les différents projets déve- loppés ou en cours de réa- lisation sont soutenus par les princi- paux bailleurs de fonds à l’échelle mon- diale ainsi que des acteurs publics et privés appar- tenant à plus de 12 pays, dont la France, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, la Chine, le Ja- pon, la Corée du Sud, l’Ara- bie saoudite et les Émirats arabes unis. Spécial Énergies 2 JEUDI 28 OCTOBRE 2021 L a Stratégie nationale de l’éner- gie, lancée en 2009 et révisée en 2015-2016, a pour objectif de diversifier les sources de production, afin de satisfaire la demande et réduire la dépendance énergétique du pays de 97% en 2018 à 82% en 2030. Le déve- loppement des énergies renouvelables occupe une place prépondérante dans le déploiement de cette stratégie. Même si l’objectif fixé pour 2020 (42% du mix énergétique) n’a pas été atteint, leMaroc Le développement des énergies renou- velables occupe une place prépondé- rante dans le déploiement de la stra- tégie énergétique nationale. Le Maroc projette de déployer 6.000 MW de ca- pacité de production supplémentaires d’électricité à base des renouvelables à l’horizon 2030. Les investissements devront dépasser les 30 milliards de dollars dans le solaire, l’éolien et l’énergie hydro-électrique. Ces projets stratégiques sont pilotés par Masen en collaboration avec l’ONEE. monte en puissance dans l’énergie verte et durable. Sur les 10.600 mégawatts (MW) de capacité installée à fin2020, 36,8%sont issus des énergies renouvelables. Le Maroc a pour ambition de por- ter cette part à plus de 52% de la puissance installée d’ici 2030. Pour atteindre cet objectif, la Moroccan Agency for Sustainable Energy (Ma- sen), qui pilote désormais l’ensemble des énergies renouvelables au Maroc, programme depuis 2019 des projets visant à développer 6.000 MW de capacité de production supplémen- taires d’électricité à base des renou- velables d’ici 2030, en collaboration avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Les différents projets développés ou en cours de réalisation sont soutenus par les principaux bailleurs de fonds à l’échelle mondiale ainsi que des acteurs publics et privés appartenant à plus de 12 pays, dont la France, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Selon les premières estima- tions, les investissements dans les éner- gies renouvelables devront dépasser les 30 milliards de dollars d’ici 2030. C’est le solaire qui prend du galon, passant à en- viron 750MWaujourd’hui, contre seule- ment 20 MW en 2010. Pour la filière solaire, le gainenpuissance provient essentiellement de la mise en service du complexe Noor Ouarzazate. Le Maroc a marqué l’histoire en 2018 en mettant en service l’ensemble de ce complexe, le plus grand site de produc- tion solaire multitechnologique opéra- tionnel au monde (580 MW). .../... Pour ce qui est de l’énergie hy- dro-électrique, la capacité installée s’élève à environ 1.770 MW. L’ONEE a lancé le projet de la deuxième Sta- tion de transfert d’énergie par pom- page (STEP) Abdelmoumen, qui sera implantée au niveau du barrage Ab- delmoumen situé à 70 km environ au nord-est de la ville d’Agadir sur une superficie de 100 hectares. D’une puissance installée de 350 MW, cette STEP permettra, notamment, la satisfaction de la demande en électri- cité durant les heures de pointe et le stockage de l’énergie, l’optimisation de l’exploitation des moyens de pro- duction, une souplesse d’exploitation du système électrique national, l’aug- mentation de la capacité d’intégration des énergies renouvelables ainsi que le renforcement de l’alimentation électrique dans les régions du Sud. Il est important de souligner que le Maroc est le seul pays arabe et dis- posant de cette technologie et, sur le continent africain, le deuxième pays après l’Afrique du Sud. Ce nouvel ou- vrage vient renforcer celui de la STEP d’Afourer, d’une puissance de 460 MW, en service depuis 2004. Énergie hydro-électrique : environ 1.770 MW de capacité installée Transition énergétique Énergies renouvelables: Le Maroc monte en puissance

RkJQdWJsaXNoZXIy Mzg4Nzg4