MAROC TELECOM : Comptes consolidés 2020

Maroc Telecom- Itissalat Al-Maghrib- Société à Directoire et à Conseil de surveillance au capital de 5 274 572 040 DH- RC 48 947- siège Social : Avenue Annakhil, Hay Ryad, Rabat Comptes consolidés 2020 État de la situation financière en millions de dirhams État de résultat global en millions de dirhams RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES EXERCICE DU 1 er JANVIER 2020 AU 31 DECEMBRE 2020 AUDIT DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Opinion Nous avons effectué l’audit des états financiers consolidés de la société Itissalat Al-Maghrib S.A et de ses filiales (le « groupe »), qui comprennent l’état consolidé de la situation financière au 31 décembre 2020, ainsi que l’état consolidé du résultat global, l'état consolidé des variations des capitaux propres et le tableau consolidé des flux de trésorerie pour l’exercice clos à cette date, ainsi que les notes annexes, y compris un résumé des principales méthodes comptables. Ces états financiers consolidés font ressortir un montant de capitaux propres consolidés de 16 688 millions de dirhams dont un bénéfice net consolidé de 6 289 millions de dirhams. Ces états ont été arrêtés par le Directoire le 26 janvier 2021 dans un contexte évolutif de la crise sanitaire de l’épidémie de Covid-19, sur la base des éléments disponibles à cette date. Nous certifions que les états financiers consolidés cités au premier paragraphe ci-dessus, sont réguliers et sincères et donnent dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation financière consolidée du groupe au 31 décembre 2020, ainsi que de sa performance financière consolidée et de ses flux de trésorerie consolidés pour l’exercice clos à cette date, conformément aux Normes Internationales d’Information Financière (IFRS) telles qu’adoptées dans l’Union Européenne. Fondement de l’opinion Nous avons effectué notre audit selon les Normes de la Profession au Maroc. Les responsabilités qui nous incombent en vertu de ces normes sont plus amplement décrites dans la section « Responsabilités de l’auditeur à l’égard de l’audit des états financiers consolidés » du présent rapport. Nous sommes indépendants du groupe conformément aux règles de déontologie qui s’appliquent à l’audit des états financiers consolidés au Maroc et nous nous sommes acquittés des autres responsabilités déontologiques qui nous incombent selon ces règles. Nous estimons que les éléments probants que nous avons obtenus sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion d’audit. Questions clés de l’audit Les questions clés de l’audit sont les questions qui, selon notre jugement professionnel, ont été les plus importantes dans l’audit des états financiers consolidés de la période considérée. Ces questions ont été traitées dans le contexte de notre audit des états financiers consolidés pris dans leur ensemble et aux fins de la formation de notre opinion sur ceux-ci, et nous n’exprimons pas une opinion distincte sur ces questions. Responsabilités de la direction et des responsables de la gouvernance à l’égard des états financiers consolidés La direction est responsable de la préparation et de la présentation fidèle des états financiers consolidés conformément aux IFRS, ainsi que du contrôle interne qu'elle considère comme nécessaire pour permettre la préparation d'états financiers consolidés exempts d'anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d'erreurs. Lors de la préparation des états financiers consolidés, c’est à la direction qu’il incombe d’évaluer la capacité du groupe à poursuivre son exploitation, de communiquer, le cas échéant, les questions se rapportant à la continuité de l’exploitation et d’appliquer le principe comptable de continuité d’exploitation, sauf si la direction a l’intention de liquider le groupe ou de cesser son activité ou si aucune autre solution réaliste ne s’offre à elle. Il incombe aux responsables de la gouvernance de surveiller le processus d’information financière du groupe. Responsabilités de l’auditeur à l’égard de l’audit des états financiers consolidés Nos objectifs sont d’obtenir l’assurance raisonnable que les états financiers consolidés pris dans leur ensemble sont exempts d’anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d’erreurs et de délivrer un rapport de l’auditeur contenant notre opinion. L’assurance raisonnable correspond à un niveau élevé d’assurance, qui ne garantit toutefois pas qu’un audit réalisé conformément aux normes de la profession au Maroc permettra toujours de détecter toute anomalie significative qui pourrait exister. Les anomalies peuvent résulter de fraudes ou d’erreurs et elles sont considérées comme significatives lorsqu’il est raisonnable de s’attendre à ce que, individuellement ou collectivement, elles puissent influer sur les décisions économiques que les utilisateurs des états financiers consolidés prennent en se fondant sur ceux-ci. Dans le cadre d’un audit réalisé conformément aux normes de la profession au Maroc, nous exerçons notre jugement professionnel et faisons preuve d’esprit critique tout au long de cet audit. En outre : - Nous identifions et évaluons les risques que les états financiers consolidés comportent des anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d’erreurs, concevons et mettons en œuvre des procédures d’audit en réponse à ces risques, et réunissons des éléments probants suffisants et appropriés pour fonder notre opinion. Le risque de non-détection d’une anomalie significative résultant d’une fraude est plus élevé que celui d’une anomalie significative résultant d’une erreur, car la fraude peut impliquer la collusion, la falsification, les omissions volontaires, les fausses déclarations ou le contournement du contrôle interne ; - Nous acquérons une compréhension des éléments du contrôle interne pertinents pour l’audit afin de concevoir des procédures d’audit appropriées aux circonstances, et non dans le but d’exprimer une opinion sur l’efficacité du contrôle interne du groupe; -Nous apprécions le caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations comptables faites par la direction, de même que des informations y afférentes fournies par cette dernière ; - Nous tirons une conclusion quant au caractère approprié de l’utilisation par la direction du principe comptable de continuité d’exploitation et, selon les éléments probants obtenus, quant à l’existence ou non d’une incertitude significative liée à des événements ou situations susceptibles de jeter un doute important sur la capacité du groupe à poursuivre son exploitation. Si nous concluons à l’existence d’une incertitude significative, nous sommes tenus d’attirer l’attention des lecteurs de notre rapport sur les informations fournies dans les états financiers au sujet de cette incertitude ou, si ces informations ne sont pas adéquates, d’exprimer une opinion modifiée. Nos conclusions s’appuient sur les éléments probants obtenus jusqu’à la date de notre rapport. Des événements ou situations futurs pourraient par ailleurs amener le groupe à cesser son exploitation ; -Nous évaluons la présentation d’ensemble, la structure et le contenu des états financiers consolidés, y compris les informations fournies dans les notes, et apprécions si les états financiers consolidés représentent les opérations et événements sous-jacents d’une manière propre à donner une image fidèle ; - Nous obtenons des éléments probants suffisants et appropriés concernant les informations financières des entités et activités du groupe pour exprimer une opinion sur les états financiers consolidés. Nous sommes responsables de la direction, de la supervision et de la réalisation de l’audit du groupe. Nous assumons l’entière responsabilité de l’opinion d’audit. Nous communiquons aux responsables de la gouvernance notamment l’étendue et le calendrier prévus des travaux d’audit et nos constatations importantes, y compris toute déficience importante du contrôle interne que nous aurions relevée au cours de notre audit. Questions clés identifiées Notre réponse Reconnaissance du chiffre d’affaires des activités de télécommunication Le montant du chiffre d’affaires dans les états financiers consolidés au 31 décembre 2020 s’élève à Dirhams 36 769 millions. Il existe un risque inhérent à la reconnaissance du chiffre d’affaires comptabilisé, compte tenu de la multitude des produits et services, de la complexité des systèmes d’information et de l'impact de l'évolution des modèles de tarification (structures tarifaires, systèmes d'incitation, rabais, etc.). L'application des normes comptables de reconnaissance des revenus implique un certain nombre de jugements et d'estimations clés. De ce fait, nous considérons le chiffre d’affaires issu des activités de télécommunication comme une question clé de notre audit. Les méthodes de reconnaissance du chiffre d’affaires sont détaillées dans la note 3.15 des états financiers consolidés. Nous avons, avec l’assistance de nos spécialistes IT (Information Technology), procédé à un examen des processus et des contrôles clés mis en place par le Groupe, y compris les systèmes informatiques utilisés aux fins de la reconnaissance du chiffre d’affaires. En particulier, nous avons : - Pris connaissance de l'environnement de contrôle général, notamment informatique, mis en place par le Groupe ; - Identifié et évalué les contrôles clés mis en place par le groupe et pertinents pour notre audit ; - Testé le fonctionnement des contrôles pertinents, notamment sur les systèmes applicatifs entrant dans le processus de génération, d’évaluation et de comptabilisation du chiffre d’affaires ; - Réalisé des procédures analytiques et testé un échantillon d’écritures manuelles en fin de période. Évaluation du goodwill Dans le cadre de son développement, le Groupe a été amené à réaliser des opérations de croissance externe et à reconnaître plusieurs goodwills. Ces goodwills, qui correspondent à l’écart entre le prix payé et la juste valeur des actifs et passifs repris, sont décrits dans la note 3 aux états financiers consolidés. La direction s’assure lors de chaque exercice que la valeur comptable des goodwills rattachés à chaque unité génératrice de trésorerie (UGT), figurant au bilan au 31 décembre 2020 pour un montant de Dirhams 9 315 millions, n’est pas supérieure à leur valeur recouvrable et ne présente pas de risque de perte de valeur. Les modalités du test de dépréciation et le détail des hypothèses retenues mis en œuvre sont décrits en note 3. La valeur recouvrable est déterminée par référence à la valeur d’utilité calculée à partir de la valeur actualisée des flux de trésorerie attendus du groupe d’actifs la composant. La détermination de la valeur recouvrable des goodwills repose sur le jugement de la direction, s’agissant notamment des hypothèses de résultats futurs des sociétés concernées et du taux d’actualisation appliqué aux flux de trésorerie prévisionnels. Nous considérons de ce fait l’évaluation des goodwills comme un point clé de l’audit. Nous avons examiné la conformité de la méthodologie appliquée par le Groupe aux normes comptables en vigueur. Nous avons également effectué un examen des procédures relatives aux tests de dépréciation des goodwills et vérifié notamment : - L’exhaustivité des éléments composant la valeur comptable de chaque UGT testée et la cohérence des modalités de détermination de cette valeur avec celles des projections des flux de trésorerie retenues pour déterminer la valeur d’utilité; - Le caractère raisonnable des projections de flux de trésorerie et la fiabilité des estimations en examinant les principales raisons des différences entre les prévisions et les réalisations ; - La cohérence de ces projections de flux de trésorerie avec les dernières estimations de la direction ; - La cohérence du taux de croissance retenu pour les flux projetés avec les analyses de marché ; - Le calcul du taux d’actualisation appliqué aux flux de trésorerie attendus de chaque UGT ; - L’analyse de sensibilité de la valeur d’utilité effectuée par la direction à une variation des principales hypothèses retenues. - Enfin nous avons vérifié que la note 3 donne une information appropriée. ACTIF (en millions MAD) Note 31/12/2019 31/12/2020 Goodwill 3 9 201 9 315 Autres immobilisations incorporelles 4 8 808 8 120 Immobilisations corporelles 5 31 037 28 319 Droit d'usage de l'actif 34 1 630 1 592 Titres mis en équivalence 6 0 0 Actifs financiers non courants 7 470 654 Impôts différés actifs 8 339 580 Actifs non courants 51 485 48 579 Stocks 9 321 271 Créances d'exploitation et autres 10 11 380 11 816 Actifs financiers à court terme 11 128 130 Trésorerie et équivalents de trésorerie 12 1 483 2 690 Actifs disponibles à la vente 54 54 Actifs courants 13 365 14 960 Total actif 64 851 63 540 PASSIF (en millions MAD) Note 31/12/2019 31/12/2020 Capital 5 275 5 275 Réserves consolidées 4 069 2 023 Résultats consolidés de l'exercice 2 726 5 423 Capitaux propres - part du Groupe 13 12 069 12 721 Intérêts minoritaires 3 934 3 968 Capitaux propres 16 003 16 688 Provisions non courantes 14 504 521 Emprunts et autres passifs financiers à long terme 15 4 178 4 748 Impôts différés passifs 8 258 45 Autres passifs non courants 0 0 Passifs non courants 4 939 5 314 Dettes d'exploitation 16 23 794 24 007 Passifs d'impôts exigibles 733 671 Provisions courantes 14 4 634 1 247 Emprunts et autres passifs financiers à court terme 15 14 748 15 612 Passifs courants 43 908 41 538 Total passif 64 851 63 540 (En millions MAD) Note 31/12/2019 31/12/2020 Chiffre d'affaires 17 36 517 36 769 Achats consommés 18 -5 670 -5 416 Charges de personnel 19 -3 098 -3 005 Impôts, taxes et redevances 20 -3 183 -3 344 Autres produits et charges opérationnels 21 -5 610 -8 746 Dotations nettes aux amortissements, dépréciations et aux provisions 22 -10 724 -4 240 Résultat opérationnel 8 231 12 018 Autres produits et charges des activités ordinaires -11 -1 513 Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence 23 0 0 Résultat des activités ordinaires 8 220 10 505 Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie 2 17 Coût de l'endettement financier brut -756 -888 Coût de l'endettement financier net -754 -871 Autres produits et charges financiers -38 26 Résultat financier 24 -792 -844 Charges d'impôt 25 -3 830 -3 372 Résultat net 3 598 6 289 Ecart de change résultant des activités à l'étranger -226 134 Autres produits et charges du résultat global 43 -14 Résultat net global 3 415 6 409 Résultat net 3 598 6 289 Part du groupe 2 726 5 423 Intérêts minoritaires 26 873 866 Résultat net global 3 415 6 409 Part du groupe 2 604 5 511 Intérêts minoritaires 26 811 899 RÉSULTATS PAR ACTION 31/12/2019 31/12/2020 Résultat net - Part du Groupe (en millions MAD) 2 726 5 423 Nombre d'actions au 31 décembre 879 095 340 879 095 340 Résultat net par action 27 3,10 6,17 Résultat net dilué par action 27 3,10 6,17 o Au 31 décembre 2020 le Groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires de 36 769 millions de dirhams, en hausse de 0,7%. La hausse du chiffre d’affaires des filiales Moov Africa et du Haut Débit Fixe au Maroc compense le ralentissement des activités Mobile au Maroc, fortement impactées par le contexte concurrentiel.

RkJQdWJsaXNoZXIy Mzg4Nzg4